Trophos obtient un brevet aux Etats-Unis qui protège l'utilisation de sa nouvelle molécule cardioprotectrice, le TRO40303

Trophos obtient un brevet aux Etats-Unis qui protège l'utilisation de sa nouvelle molécule cardioprotectrice, le TRO40303
mardi 23 août 2011

Description :

Trophos SA, société pharmaceutique française qui développe des thérapies innovantes jusqu'à leur validation clinique pour de nouveaux traitements en neurologie et cardiologie, annonce aujourd'hui que l'Office américain des brevets (USPTO) vient de lui délivrer un brevet pour l'utilisation en cytoprotection de sa molécule, TRO40303, un nouveau modulateur du pore de transition de la mitochondrie. Le brevet assure la protection du TRO40303 dans cette utilisation afin de réduire les lésions d'ischémie-reperfusion cardiaques.

Ces lésions sont un facteur significatif dans la morbidité et la mortalité après un infarctus du myocarde (IM).

Le brevet américain, enregistré sous le n° 7,985,774, s'intitule « Utilisations de dérivés du 3,5-seco-4-nor-cholestane pour l'obtention d'un médicament cytoprotecteur. » Il couvre notamment les indications cardiovasculaires, y compris la principale indication en développement clinique dans la réduction des lésions d'ischémie-reperfusion cardiaques.

Le brevet couvre également l'utilisation du TRO40303 et de ses dérivés dans le traitement de toute une série de maladies dégénératives non neurologiques caractérisées par la mort pathologique des cellules, et/ou la dysfonction des cellules conduisant à la mort cellulaire.

Ces dysfonctionnements cellulaires peuvent, par exemple, avoir des origines mitochondriales telles que la réduction de la capacité à générer de l'ATP, l'incapacité de capturer et/ou de retenir le calcium, ou la production de radicaux libres.

« Le délivrance de ce brevet clé aux Etats-Unis par l'USPTO est une étape importante pour Trophos. Le TRO40303 entrera très prochainement dans une étude de phase II de preuve du concept dans le traitement des lésions d'ischémie-reperfusion cardiaques (IRI) sur des patients atteints d'IM sévère.

Cette étude clinique de Phase 2 sera réalisée dans le cadre de MitoCare, un projet international de médecine translationnelle financé par l'Union européenne et dirigé par Trophos, » déclare Damian Marron, Président du Directoire de Trophos. « Le potentiel du TRO40303 dans les maladies dégénératives a été découvert avec la plateforme de criblage innovante développée par Trophos. Le TRO40303 a ensuite été caractérisé et développé par nos équipes de recherche en collaboration avec des experts externes de premier plan. »

Il devient urgent de trouver un traitement pour prévenir à l'échelle mondiale des lésions d'ischémie-reperfusion cardiaques. Ces lésions constituent un problème majeur dans les soins apportés aux patients atteints d'IM, et ce malgré une amélioration globale des pronostics au cours des dernières années. Aucun traitement n'existe actuellement pour soigner cette affection qui contribue à la morbidité à long terme, à la progression vers l'insuffisance cardiaque et à la mortalité après un infarctus du myocarde.

Le rôle de transition de perméabilité mitochondriale dans ces lésions d'ischémie-reperfusion a été validé récemment dans une étude clinique. Avec ce contexte et les besoins urgents en traitement, le TRO40303, nouveau modulateur du pore de transition de la mitochondrie de Trophos découvert et développé dans ses laboratoires, dispose d'une grande opportunité pour cibler ce mécanisme.

Près d'1,6 million de procédures de reperfusion cardiaques sont pratiquées chaque année dans les hôpitaux et les cliniques spécialisées en Europe et en Amérique du Nord.

L'étude de Phase 2 de preuve de concept du TRO40303 sera pilotée par Trophos et réalisée dans le cadre du projet MitoCare financé par l'UE (cf ci-après).

MitoCare est conduit par un consortium d'investigateurs européens renommés ayant tous une grande expérience des essais cliniques multicentriques d'envergure dans les lésions d'ischémie-reperfusion cardiaques.

L'investigateur principal de l'étude sera le Professeur Dan Atar de l'Hôpital Universitaire d'Oslo en Norvège. Cette étude de Phase 2 de preuve de concept sera réalisée versus placebo chez des patients ayant bénéficié d'une angioplastie coronaire (ou angioplastie au ballonnet) suite à un infarctus du myocarde aigu. Le TRO40303 sera administré en une fois par voie intraveineuse juste avant la reperfusion lors de l'angioplastie.

MitoCare est un projet international de médecine translationnelle de 2 ans et demi, financé par l'Union européenne à hauteur de 6 millions d'euros. Avec des débuts en janvier 2011 (voir communiqué de presse du 14 décembre 2010), MitoCare est conduit par un consortium de 16 partenaires européens et piloté par Trophos.

MitoCare fait partie du 7e programme-cadre de la Commission européenne pour des actions de recherche et de développement (FP7). MitoCare permettra d'étudier l'efficacité et la sécurité thérapeutique du TRO40303 dans une étude de Phase 2 de preuve du concept pour le traitement des lésions d'ischémie-reperfusion cardiaques chez des patients atteints d'un infarctus du myocarde aigu. Ce projet permettra également de développer des connaissances sur les biomarqueurs et sur les modèles de lésions d'ischémie-reperfusion cardiaques.


Actualités populairesVoir tous les articles

Devis groupés (0)