Trophos lance la nouvelle génération de son système d'imagerie rapide pour microplaques, le Plate RUNNER HD(R)

InfoWeb Marketplace

Trophos lance la nouvelle génération de son système d'imagerie rapide pour microplaques, le Plate RUNNER HD(R)
mardi 29 septembre 2009Description
Trophos souhaite nouer des partenariats industriels et commerciaux pour accélérer la diffusion de son système sur le marché émergent de l'imagerie rapide haute définition.

Trophos SA, société pharmaceutique française qui recherche et développe des thérapies innovantes de la découverte jusqu'à la validation clinique pour des besoins médicaux non satisfaits en neurologie et cardiologie, annonce aujourd'hui le lancement de la nouvelle génération de son système rapide d'imagerie de microplaques en fluorescence, le Plate RUNNER HD(R).

Trophos a initialement développé le Plate RUNNER HD(R) pour accélérer ses propres campagnes de criblages pharmacologiques. La société a dernièrement mis au point une nouvelle version améliorée de son système notamment en terme de définition, offrant des images de 64 millions de pixels (8192x8192) qui couvrent la totalité du champ de 7mm des puits 96 en une seule prise de vue.

Cela fait actuellement de l'appareil une alternative de premier choix au microscope automatisé traditionnel pour l'imagerie rapide et plein champ de cellules ou petits organismes, dans des applications telles que la croissance neuritique ou le criblage sur C.elegans.

Le Plate RUNNER HD(R) est breveté aux USA et en Europe.
« Le Plate RUNNER HD(R) a maintenant des capacités et des performances qui lui permettent d'être largement utilisé sur toutes sortes de plates-formes d'imagerie, » déclare Damian Marron, Président de Trophos. « Nous l'avons optimisé par un usage régulier sur nos plates-formes de criblage et dans nos laboratoires de recherche.

Des utilisations dans d'autres laboratoires comme l'unité « Biologie et Pathologie du Neurone » dirigée par le Dr Christian Neri au Centre de Recherche en Psychiatrie et Neurosciences de l'INSERM (Paris, France) ou le « Laboratoire de Biologie du Motoneurone » dirigé par le Dr Alvaro G. Estévez au Burke Medical Research Institute (NY, USA) ont confirmé ses performances. »

(Pour plus d'informations, voir http://www.broca.inserm.fr et http://www.burke.org)

Le Plate RUNNER HD(R) se positionne entre les simples lecteurs de fluorescence, faibles en définition et sensibilité, et grands consommateurs de matériel biologique, les cytomètres en flux, très sensibles mais ne donnant pas d'images ré-analysables, et les microscopes automatisés lents et limités en champ.
En effet, le Plate RUNNER HD(R) est capable d'acquérir des images du puits entier de toute la plaque 96 en à peine 2mn 40s pour une définition de 1024x1024 pixels, 8 mn pour des images en 4096x4096, et 25 mn à la très haute définition de 8192x8192 pixels. A la définition maximale, un pixel représente 1 micron réel, ce qui couvre la plupart des applications d'imagerie cellulaire.

« L'appareil n'est pas seulement la source de notre portefeuille de molécules, avec bientôt 1 million de composés testés en 8 ans, mais il est aussi un outil de recherche quotidien qui permet de réaliser en 2 mn des tâches qui prennent habituellement une semaine à la main, » ajoute Pierre Delaage, Chef du Développement des Instruments à Trophos. « Utilisant exclusivement des formats de données standards et ouverts, le Plate RUNNER HD(R) s'intègre aisément à toutes les solutions de traitement d'images et de données du marché, cela sans coûts cachés.

C'est aussi un produit « vert », car il utilise environ 10 fois moins d'énergie électrique pour son illumination que ses concurrents. Il a également le grand avantage d'être moins coûteux à l'achat, en formation et en entretien que les instruments à base de microscopes classiques. »

Le Dr Christian Neri, Directeur de Recherche au Centre de Recherche en Psychiatrie et Neurosciences de l'INSERM (Paris, France), déclare « nous utilisons le système d'imagerie de Trophos depuis sa première version commerciale: il nous a permis d'automatiser rapidement et facilement nos criblages sur C.elegans et sur cellules.

Pour aller plus loin dans le criblage des C.elegans, nous avions besoin d'une définition bien supérieure sans sacrifier l'éclairage, la sensibilité et le champ. Nous constatons aujourd'hui que le dernier appareil de Trophos satisfait pleinement nos exigences particulièrement sévères. »

« Nous continuons à vendre et à supporter directement le Plate RUNNER HD(R), et sommes maintenant à la recherche d'un partenaire industriel et commercial pour le diffuser plus largement sur le marché mondial, » ajoute Damian Marron. « Le Plate RUNNER HD(R) présente des performances sans égales et peut compléter avantageusement les offres des fabricants ou distributeurs de solutions d'imagerie pour adresser par exemple les applications sur petits organismes ou les études de phénomènes tels que l'angiogenèse en plus de l'analyse cellulaire. »

A propos du Plate RUNNER HD(R)
Développé par Trophos depuis 1999, initialement pour sa propre plate-forme de criblage haut débit, le Plate RUNNER HD(R) est un système rapide d'imagerie en fluorescence sur plaques 96 qui donne des images du puits complet de 7mm en une seule prise de vue (c'est à dire sans reconstruction de mosaïque).

Il comprend un dispositif d'éclairage original à 3 longueurs d'onde typiques en biologie, basé sur des diodes électroluminescentes (DEL), ce qui permet un éclairage plus homogène qu'avec des lampes classiques au mercure ou au xénon, et offre aussi une durée de vie beaucoup plus longue (100 000 heures contre 5000) et des lectures plus rapides. De plus l'utilisation de DEL supprime purement et simplement le problème des cycles de préchauffage/refroidissement usuels en microscopie de fluorescence. Cet éclairage a par ailleurs des coûts de maintenance extrêmement faibles.

Les images sont délivrées à la définition standard de 1024x1024 pixels, mais aussi à des définitions plus élevées de 2048x2048, 4096x4096 et même 8192x8192 pixels, ce qui permet d'avoir des pixels représentant 1 micron réel.

Comparé aux microscopes automatisés classiques, le Plate RUNNER HD(R) est beaucoup plus simple, intégré, automatisé, robuste et rapide : il ne dispose pas d'oculaires (inutiles en imagerie numérique pure), ni de châssis en fonte lourd et encombrant (il est en aluminium), ni de système compliqué d'auto-focus (il est réalisé une fois par type de plaque), ni de logiciels inutilement sophistiqués (les utilisateurs de routine ne connaissent que 3 écrans dépouillés), ni de réglages trop sensibles et raffinés (inutile de le re-calibrer après chaque lecture).

Construit sur une base modulaire, standardisée, ouverte et interopérable, notamment en terme de formats de fichiers, il est compatible avec toutes les plates-formes d'analyse d'images du marché. La formation aux tâches courantes est assurée en moins d'une heure, et il n'est pas nécessaire de disposer d'un ingénieur hautement qualifié pour l'installer et le régler.

Piloté par le logiciel Trophos, qui s'exécute sur de simples PC d'entrée de gamme du commerce tout en mettant en oeuvre des techniques avancées de programmation temps réel venues de l'industrie, l'appareil lit de manière fiable les 96 puits d'une plaque en 2mn 40s à la définition de 1024x1024 pixels (pour une illumination typique à 488nm, 200 ms d'exposition), en 8 mn à 4096x4096 pixels et 25mn à 8192x8192 pixels.

Le Plate RUNNER HD(R) est breveté en France, Europe et aux Etats-Unis. Des demandes de brevet sont en cours d'examen au Canada et au Japon.

Les spécifications détaillées sont disponibles ici (http://www.trophos.com/download/pr_datasheet.pdf).

Recherches associées à Biotechnologie blanche

Devis groupés (0)