Provence Technologies porte son capital social à 1 million d'euros

Provence Technologies porte son capital social à 1 million d'euros
jeudi 6 septembre 2012

Description :

Confortée par une structure financière renforcée, la société va développer de nouveaux projets de réhabilitation de molécules à fort potentiel thérapeutique.

Provence Technologies, laboratoire de recherche spécialisé en chimie fine, annonce aujourd'hui une augmentation de capital d'un montant de 800 000 euros par intégration de réserves, portant ainsi son capital social à 1 million d'euros.

Depuis sa création en 1998, Provence Technologies a considérablement renforcé sa structure financière et a pu consolider une base actionnariale solide.

« Nous sommes particulièrement satisfaits de cette augmentation de capital qui témoigne de la confiance des actionnaires dans l'avenir de Provence Technologies, » se félicite Christophe Baralotto, Directeur Administratif et Financier de Provence Technologies. « Cette augmentation de capital représente un véritable gage de solidité et de pérennité pour tous nos partenaires, nos fournisseurs et nos clients. »

Provence Technologies combine une activité classique de CRO (Contract Research Organization) pour les industries pharmaceutiques, agrochimiques, et cosmétiques, avec une activité de recherche à forte valeur ajoutée fondée sur ses technologies novatrices. Grâce à ce modèle économique équilibré, la société a financé ses recherches grâce à son activité dans les services et a mis en place un cercle vertueux, avec les revenus tirés de ses propres produits. Provence Technologies poursuit ainsi ses projets de recherche et développement sur des molécules connues pour leur potentiel thérapeutique, mais qui étaient jusque-là délaissées ou abandonnées faute de qualité suffisante.

« Ces capitaux vont permettre à Provence Technologies de soutenir sa stratégie de croissance et de développer pleinement ses projets R&D, » explique Michel Féraud, Président de Provence Technologies. « Depuis sa création, notre société s'attache à révéler le potentiel thérapeutique de molécules abandonnées, comme ce fut le cas avec le bleu de méthylène. Nous souhaitons continuer dans cette voie qui est créatrice de valeur à la fois pour l'entreprise mais également pour les patients qui bénéficieront de ces médicaments ».

Pour accompagner cette stratégie de R&D, deux nouveaux chercheurs viendront renforcer les équipes de Provence Technologies fin 2012. L'entreprise a également prévu d'emménager en 2013 dans un nouveau bâtiment de 1 600 m2, sur le site du pôle technologique de Château-Gombert, à Marseille.

Actualités populairesVoir tous les articles

Devis groupés (0)