Projets Innovants - Neofung

mercredi 4 décembre 2019Description
En France, la loi environnementale ?loi de Grenelle? de 2010 contraint les grands producteurs de biodéchets à assurer le tri à la source afin de les valoriser et ainsi d’éviter une amende de 75 000 ?. Une des techniques de valorisation de ces déchets est le compostage, qui, à grande échelle se fait par vermicompostage. Il s’agit d’un processus long qui peut prendre jusqu’à 6 mois. Cette méthode consiste en l’ajout de vers (lombrics) dans les composts afin de dégrader les biodéchets. NeoFung vient de ce constat et vise à réduire le temps de compostage afin d’augmenter la quantité traitée de biodéchets et d’augmenter par la même occasion la qualité obtenue d’engrais. Notre méthode est basée sur la décomposition des biodéchets par un mélange de microorganismes. Le produit obtenu pourra être utilisé par des particuliers et des agriculteurs comme engrais naturel pour l’agriculture biologique. Il s’agit d’un projet innovant qui s’inscrit dans une démarche dynamique de développement durable et dans l'économie circulaire en s’adaptant aux contraintes des industriels et à leurs process. Il est porté par un groupe de 7 élèves ingénieures en Biotechnologies Léa Barbier, Eloise Bicchieray, Louise Chalaye, Giulia Criseo, Pituthuvi Lingeswaran, Capucine Mathieu, Stéphanie Rodrigues (Sup’Biotech promo 2021) et l’équipe est en relation avec l’entreprise MOULINOT, seule grande entreprise de compostage en Ile-de-France. Nos échanges nous ont permis d’initier une étude de marché. Ce projet est également appuyé par des experts scientifiques de l’école, ce qui nous a permis d’entamer les étapes de preuve de concept.
Devis groupés (0)