OncoMethylome Sciences pour tester le gène MGMT dans le cadre de l'étude de phase III menée par le RTOG sur l'utilisation d'Avastin en cas de glioblastome

InfoWeb Marketplace

OncoMethylome Sciences pour tester le gène MGMT dans le cadre de l'étude de phase III menée par le RTOG sur l'utilisation d'Avastin en cas de glioblastome
jeudi 16 avril 2009Description
OncoMethylome Sciences (Euronext Bruxelles: ONCOB, Euronext Amsterdam: ONCOA) a annoncé aujourd'hui avoir débuté l'utilisation du test de méthylation du promoteur de gène MGMT dans le cadre d'une étude clinique de phase III récemment entamée pour le RTOG (Radiotherapy Oncology Group) basé aux Etats-Unis.

Cette étude clinique porte sur des tumeurs cérébrales nouvellement diagnostiquées (glioblastome [GBM]) et comparera la thérapie courante, radiation et témozolomide (Temodar®, Schering-Plough) à la thérapie courante avec ajout de bevacizumab (Avastin®, Genentech/un membre à part entière du Groupe Roche).

Tous les patients recevront la thérapie standard, à savoir radiation et témozolomide quotidien pendant trois semaines. Les patients seront ensuite « classés » selon leur statut de méthylation du gène MGMT et leur profil moléculaire. Ils recevront soit la thérapie standard plus le bevacizumab, soit continueront leur thérapie standard plus un placebo. OncoMethylome Sciences recevra des paiements pour l'utilisation du test MGMT utilisant sa technologie brevetée de Méthylation-Spécifique PCR.

« Les études antérieures ont démontré que les patients avec un gène MGMT méthylé sont davantage enclins à répondre favorablement à la thérapie basée sur l'utilisation du témozolomide. Par ailleurs, les études de phase II relatives à l'utilisation d'Avastin pour traiter des patients avec un glioblastome récurrent ont montré des taux de réponse encourageants.

Nous avons donc conçu cette étude comme une suite logique pour évaluer les avantages de la thérapie combinée en cas de GBM nouvellement diagnostiqué» a déclaré Mark R. Gilbert, MD, chercheur principal de l'étude et professeur de neuro-oncologie au centre de Cancer M.D. Anderson de l'Université du Texas. « Le but de l'étude RTOG 0825 est de démontrer des améliorations tant au niveau de l'absence de progression de la tumeur que de la survie en général pour tous les patients atteints de GBM et étant traités avec la thérapie combinée en comparaison avec la seule thérapie témozolomide/radiation. »

Herman Spolders, Directeur Général d'OncoMethylome a commenté : "Nous sommes très heureux que le RTOG ait estimé que tester la méthylation du gène MGMT jouera un rôle primordial dans l'évaluation de la réponse du patient à cette thérapie combinée. Cette étude soutient nos efforts pour établir la valeur clinique de la méthylation du gène MGMT dans l'optimalisation du processus de décision relatif au traitement des patients atteints de tumeurs cérébrales avancées. Par ailleurs, elle confirme l'intérêt du marché pour notre analyse du gène MGMT menant à des traitements personnalisés et plus efficaces. »

Recherches associées à Biotechnologie blanche

Devis groupés (0)