Oncodesign et Ipsen signent un partenariat de recherche pour le développement de nouveaux agents thérapeutiques contre la cible LRRK2 impliquée dans la maladie de Parkinson

Oncodesign et Ipsen signent un partenariat de recherche pour le développement de nouveaux agents thérapeutiques contre la cible LRRK2 impliquée dans la maladie de Parkinson
lundi 9 janvier 2012

Description :

Oncodesign et Ipsen signent un partenariat de recherche pour le développement de nouveaux agents thérapeutiques contre la cible LRRK2 impliquée dans la maladie de Parkinson.

Le partenariat s'appuie sur la technologie Nanocyclix(R) d'Oncodesign pour la nouvelle génération d'inhibiteurs de kinases, et sur l'expertise d'Ipsen dans les troubles du mouvement.

Oncodesign, une entreprise spécialisée dans la découverte de médicaments et fournisseur de services d'évaluation pharmacologique en oncologie, et Ipsen (Euronext : IPN, ADR : IPSEY), un groupe pharmaceutique mondial de spécialité, annoncent aujourd'hui le démarrage d'une collaboration de recherche visant à découvrir et à développer des inhibiteurs innovants de la kinase LRRK2 en tant qu'agents thérapeutiques potentiels contre la maladie de Parkinson, également applicables à d'autres domaines thérapeutiques. Oncodesign et Ipsen mettront à profit leurs expertises respectives pour apporter des solutions thérapeutiques innovantes aux patients atteints de la maladie de Parkinson.

Nanocyclix(R) d'Oncodesign est une technologie propriétaire de chimie médicinale basée sur un procédé de macrocyclisation de petites molécules chimiques. Cette technologie permet d'obtenir des petites molécules actives et très sélectives inhibitrices de kinases avec des propriétés physicochimiques et ADME intéressantes. Oncodesign a identifié que Nanocyclix(R) agit sur une large gamme de kinases connues et inexplorées (notamment le programme LRRK2) avec des applications possibles dans de multiples domaines thérapeutiques. Ipsen utilisera son expertise en R&D pharmaceutique et en sciences translationnelles tout en s'appuyant sur son réseau de leaders académiques et médicaux en neurosciences.

« Nous nous réjouissons et sommes fiers qu'Ipsen nous ait choisi comme partenaire pour cette collaboration de recherche innovante. Cet accord va dans le sens de la stratégie partenariale que nous appliquons à nos activités de découverte de médicaments, en complément de nos activités historiques de services précliniques d'évaluation pharmacologique dans le domaine de l'oncologie », indique Philippe Genne, Ph.D., Président-Directeur Général et fondateur d'Oncodesign.

Jan Hoflack, Ph.D., Directeur Scientifique à la tête des activités de Découverte d'Oncodesign, ajoute : « Cet accord nous permet de faire progresser notre série d'inhibiteurs de LRRK2 prometteurs avec un partenaire disposant d'une expertise reconnue en recherche sur le Système Nerveux Central (SNC). Dans le cadre de nos activités de découverte de médicaments, ce premier partenariat avec une entreprise biopharmaceutique majeure est basé sur notre technologie Nanocyclix(R) et valide notre capacité à identifier de nouveaux inhibiteurs de kinases, particulièrement actifs et sélectifs, pour une application dans les domaines afférents à l'oncologie, au SNC ainsi que dans d'autres domaines thérapeutiques. »

Claude Bertrand, Vice-Président Exécutif R&D et Chief Scientific Officer d'Ipsen déclare : « Notre collaboration avec Oncodesign est l'expression de notre stratégie, récemment annoncée, visant à élargir notre R&D avec des partenaires externes experts pour des molécules n'entrant pas dans nos domaines de prédilection, à savoir les peptides et les toxines. Dans le domaine de la neurologie et des troubles du mouvement, la maladie de Parkinson est une pathologie grave avec d'importants besoins médicaux insatisfaits et des patients en quête de meilleurs soins et d'une meilleure qualité de vie. À ce jour, il n'existe aucun traitement ciblant le mécanisme pathogénique sous-jacent à l'origine de la détérioration progressive de ces patients ».

A propos de l'accord
Selon les termes de l'accord, Ipsen se voit accorder deux options exclusives pour une licence exclusive sur le programme inhibiteur de LRRK2 d'Oncodesign qui pourront notamment être exercées dès l'établissement réussi de preuves de concept cliniques, avec des droits de développement, de fabrication et de commercialisation au niveau mondial. Oncodesign se voit octroyer le versement d'un droit d'accès à la technologie et Ipsen financera le programme de recherche et les phases précoces de développement ; après l'exercice des options de licence, Oncodesign percevra des paiements liés aux droits d'accès et à la réussite d'étapes commerciales, réglementaires et de développement, pour un montant total pouvant potentiellement atteindre 115 millions d'euros pour le développement de molécules dans deux indications ou plus, ainsi que des redevances progressives sur les ventes nettes.

A propos de la maladie de Parkinson
La maladie de Parkinson est le trouble neurodégénératif du mouvement le plus courant, touchant un pour cent de la population âgée de 65 ans et plus. Les manifestations cliniques incluent la bradykinésie, la rigidité et les tremblements. La maladie de Parkinson se caractérise par la perte progressive des neurones dopaminergiques et l'accumulation d'agrégats de protéine alpha-synucléine dans le cerveau. Seule la thérapie de remplacement de la dopamine, qui compense la perte neuronale en dopamine, réduit avec une certaine efficacité les symptômes moteurs touchant les patients atteints de la maladie de Parkinson, mais ne permet pas de stopper ni de ralentir le processus neurodégénératif. A ce jour, il n'existe aucune thérapie neuroprotectrice ou neurorégénérative prouvée. La modification de la maladie est donc l'objectif le plus important pour lutter contre la maladie de Parkinson.

A propos de la cible LRRK2
Bien que la maladie de Parkinson soit considérée comme un trouble sporadique, cinq à dix pour cent des cas sont issus d'une transmission génétique familiale. Les mutations de LRRK2 représentent le risque de maladie de Parkinson familiale le plus élevé, et sont également observées chez les patients sporadiques. Les caractéristiques pathologiques et les symptômes cliniques observés chez les patients porteurs de mutations de LRRK2 sont impossibles à distinguer entre les patients ayant fait l'objet d'une transmission génétique familiale et les patients sporadiques. LRRK2 est une protéine multidomaine possédant des activités enzymatiques GTPase et kinase, où la plupart des mutations pathogènes sont localisées. L'inhibition de LRRK2 représente une cible thérapeutique neuroprotectrice potentielle dans la prise en charge de la maladie de Parkinson.

A propos d'Oncodesign
Fondée en 1995 et dirigée par le Dr Philippe Genne, Oncodesign(R) est une société pionnière dans l'évaluation préclinique des thérapies anticancéreuses, et leader sur ce marché depuis de nombreuses années. Oncodesign a pour objectif de découvrir des thérapies efficaces pour le traitement du cancer. Son expertise scientifique en pharmacologie, en imagerie et en chimie médicinale, et ses solides compétences en gestion de projet soutiennent les deux activités stratégiques de l'entreprise, à savoir l'expérimentation et la découverte, conduites en partenariat avec des sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques.

L'activité d'expérimentation est structurée autour de trois modules technologiques : PREDICT(R), centré sur la pharmacologie conventionnelle in vitro et in vivo ; Chi-Mice(R), dédié au développement de modèles chimériques humanisés in vivo ; et PharmImage(R), consacré à la pharmaco-imagerie non invasive multimodale. À partir de ces trois modules technologiques, Oncodesign commercialise une large gamme de produits et de services pour l'évaluation, la validation, le ciblage et le diagnostic des thérapies anticancéreuses. En 2010, Oncodesign a intégré Nanocyclix(R), une technologie de chimie médicinale dédiée à la synthèse et à l'optimisation de nouveaux composés à visée thérapeutique ou diagnostique. Cette technologie est appliquée à la synthèse de nouveaux inhibiteurs spécifiques de kinase. L'association de ces quatre modules technologiques permet à Oncodesign de proposer une approche de recherche translationnelle unique et innovante basée sur le partage des risques avec ses partenaires.

A propos d'Ipsen
Ipsen est un groupe pharmaceutique de spécialité qui a affiché en 2010 des ventes supérieures à 1,1 milliard d'euros. L'ambition d'Ipsen est de devenir un leader dans le traitement des maladies invalidantes. Sa stratégie de développement s'appuie sur quatre franchises : neurologie / Dysport(R), endocrinologie / Somatuline(R), uro-oncologie / Décapeptyl(R) et l'hémophilie. Par ailleurs, le Groupe a une politique active de partenariats. La R&D est spécialisée dans des plateformes différenciées et innovantes en peptides et en toxines au service des patients. En 2010, les dépenses de R&D ont atteint plus de 220 millions d'euros, soit plus de 20 pour cent du chiffre d'affaires.

Le Groupe rassemble près de 4 500 collaborateurs dans le monde. Les actions Ipsen sont négociées sur le compartiment A d'Euronext Paris (mnémonique : IPN, code ISIN : FR0010259150) et sont éligibles au SRD (« Service de Règlement Différé »). Le Groupe fait partie du SBF 120. Ipsen a mis en place un programme d'American Depositary Receipt (ADR) sponsorisé de niveau I. Les ADR d'Ipsen se négocient de gré à gré aux Etats-Unis sous le symbole IPSEY.

Avertissement Ipsen

Les déclarations prospectives et les objectifs contenus dans cette présentation sont basés sur la stratégie et les hypothèses actuelles de la Direction. Ces déclarations et objectifs dépendent de risques connus ou non, et d'éléments aléatoires qui peuvent entraîner une divergence significative entre les résultats, performances ou événements effectifs et ceux envisagés dans ce communiqué. Ces risques et éléments aléatoires pourraient affecter la capacité du Groupe à atteindre ses objectifs financiers qui sont basés sur des conditions macroéconomiques raisonnables, provenant de l'information disponible à ce jour.

De plus, les prévisions mentionnées dans ce document sont établies en dehors d'éventuelles opérations futures de croissance externe qui pourraient venir modifier ces paramètres. Ces prévisions sont notamment fondées sur des données et hypothèses considérées comme raisonnables par le Groupe et dépendent de circonstances ou de faits susceptibles de se produire à l'avenir et dont certains échappent au contrôle du Groupe, et non pas exclusivement de données historiques. Les résultats réels pourraient s'avérer substantiellement différents de ces objectifs compte tenu de la matérialisation de certains risques ou incertitudes, et notamment qu'un nouveau produit peut paraître prometteur au cours d'une phase préparatoire de développement ou après des essais cliniques, mais n'être jamais commercialisé ou ne pas atteindre ses objectifs commerciaux, notamment pour des raisons réglementaires ou concurrentielles. Le Groupe doit faire face ou est susceptible d'avoir à faire face à la concurrence des produits génériques qui pourrait se traduire par des pertes de parts de marché.

En outre, le processus de recherche et développement comprend plusieurs étapes et, lors de chaque étape, le risque est important que le Groupe ne parvienne pas à atteindre ses objectifs et qu'il soit conduit à renoncer à poursuivre ses efforts sur un produit dans lequel il a investi des sommes significatives. Aussi, le Groupe ne peut être certain que des résultats favorables obtenus lors des essais précliniques seront confirmés ultérieurement lors des essais cliniques ou que les résultats des essais cliniques seront suffisants pour démontrer le caractère sûr et efficace du produit concerné, ou que les autorités réglementaires se satisferont des données et informations présentées par le Groupe.

Le Groupe dépend également de tierces parties pour le développement et la commercialisation de ses produits, qui pourraient potentiellement générer des redevances substantielles ; ces partenaires pourraient agir de telle manière que cela pourrait avoir un impact négatif sur les activités du Groupe ainsi que sur ses résultats financiers. Sous réserve des dispositions légales en vigueur, le Groupe ne prend aucun engagement de mettre à jour ou de réviser les déclarations prospectives ou objectifs visés dans le présent communiqué afin de refléter les changements qui interviendraient sur les événements, situations, hypothèses ou circonstances sur lesquels ces déclarations sont basées. L'activité du Groupe est soumise à des facteurs de risques qui sont décrits dans ses documents d'information enregistrés auprès de l'Autorité des Marchés Financiers.

Actualités populairesVoir tous les articles

Devis groupés (0)