MorphoSys AG : Résultats semestriels 2009

InfoWeb Marketplace

MorphoSys AG : Résultats semestriels 2009
mercredi 29 juillet 2009Description
MorphoSys AG (FSE: MOR; Prime Standard Segment; TecDAX) annonce aujourd'hui ses résultats financiers selon la norme IFRS pour les six premiers mois de l'année jusqu'au 30 juin 2009 inclus. Les revenus du groupe ont augmenté de 14 pour cent, à 37,9 millions d'euros (1er semestre 2008 : 33,3 millions d'euros), et le résultat d'exploitation a atteint 6,6 millions d'euros (1er semestre 2008 : 8 millions d'euros). Le bénéfice net a baissé à 5 millions d'euros (1er semestre 2008 : 6,3 millions d'euros).

La principale raison expliquant le déclin des bénéfices est, comme annoncé précédemment, l'augmentation des investissements dans le développement de médicaments propriétaires. Au 30 juin 2009, MorphoSys disposait de 144,1 millions d'euros de trésorerie (contre 137,9 millions d'euros au 31 décembre 2008).

Evénements significatifs du 1er semestre 2009 :
• MorphoSys a annoncé des résultats positifs pour l'essai clinique de phase I de son composé phare MOR103, et a soumis une demande d'autorisation d'essai clinique de phase Ib/IIa chez des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde (RA).

• MorphoSys et l'Université de Melbourne ont signé un accord de coopération portant sur la recherche de nouvelles applications thérapeutiques pour le programme MOR103 de MorphoSys. Selon les termes de l'accord, de nouvelles demandes de brevets ont été déposées. Ces dernières devraient élargir le champ d'applications du brevet dans l'approche anti-GM-CSF.

• Le pipeline propriétaire de MorphoSys compte désormais un total de cinq composés. Au cours du second trimestre, les travaux portant sur le MOR205 ont démarré comme prévu et une molécule cible, MOR104, a été sélectionnée pour un nouveau programme inflammatoire. Le développement pré-clinique de MOR202 et l'identification de pistes pour le MOR203 continuent comme prévu.

• Novartis s'est engagé pour une durée de 10 ans dans le cadre de l'alliance stratégique signée avec MorphoSys en décembre 2007. Cette décision est la conséquence d'améliorations prédéfinies que MorphoSys a réussi à apporter à ses technologies propriétaires.

• Le pipeline de produits développés en partenariat par MorphoSys s'est encore développé pour comprendre au total 62 programmes d'anticorps thérapeutiques (contre 55 au début de l'année), dont six sont actuellement en développement clinique, 31 en développement pré-clinique et 25 en phase de recherche.

• Deux partenaires, Centocor Ortho Biotech Inc. et Novartis, ont commencé des essais cliniques de Phase I utilisant des anticorps entièrement humains issus de la technologie HuCAL.

• Daiichi Sankyo a débuté deux autres programmes d'anticorps thérapeutiques centrés sur l'oncologie dans le cadre de sa collaboration avec MorphoSys.

• Schering-Plough a exercé son option lui permettant d'allonger la collaboration actuelle entre les deux sociétés d'une année supplémentaire.

• La division AbD Serotec de MorphoSys et Spinreact S.A. ont signé un accord portant sur la fourniture d'anticorps. Spinreact utilisera les anticorps d'AbD Serotec dans une gamme de kits de diagnostic clinique.

• L'office japonais des brevets a accordé un nouveau brevet couvrant la technologie CysDisplay de MorphoSys.

• MorphoSys a mis en place des éléments financiers plus détaillés, passant de deux segments opérationnels à trois - le segment préexistant des Anticorps Thérapeutiques a été réparti entre un segment de découverte en partenariat et un segment de développement propriétaire.

« Le développement de notre pipeline d'anticorps propriétaires continue comme prévu avec notamment notre composé phare qui est sur le point d'entrer en essai de phase Ib/IIa chez des patients dans la seconde partie de l'année, » déclare Dave Lemus, le Directeur Financier de MorphoSys AG. « De plus, nos accords de recherche en partenariat continuent de nous fournir une trésorerie sûre, tandis qu'AbD Serotec continue sur sa lancée pour atteindre une rentabilité durable.

Ces deux piliers de notre activité nous permettront de poursuivre notre investissement dans des anticorps thérapeutiques propriétaires, tout en maintenant la rentabilité de la société. »

Eléments financiers du 1er semestre 2009 (IFRS):

Le chiffre d'affaires du groupe pour les six premiers mois de 2009 s'est élevé à 37,9 millions d'euros (1er semestre 2008 : 33,3 millions d'euros), ce qui constitue une augmentation de 14 pour cent par rapport à l'année précédente.

Les revenus issus du segment de recherche en partenariat ont représenté 74 pour cent soit 28,1 millions d'euros du chiffre d'affaires global (1er semestre 2008 : 24,3 millions d'euros) et incluent 5,4 millions d'euros de paiements d'étapes. Le segment Anticorps de Recherche AbD, spécialisé en anticorps de recherche et de diagnostic, a généré quant à lui 26 pour cent soit 9,7 millions d'euros du chiffre d'affaires total (1er semestre 2008 : 9 millions d'euros). Le segment de développement propriétaire, qui regroupe les activités de développement de médicaments en interne et en collaboration, a généré 0,5 million d'euros du chiffre d'affaires total.

Ces revenus proviennent du programme de pré-développement conjoint avec Novartis. Hors effet de change, les revenus des segments de développement propriétaire et de recherche en partenariat auraient représenté 27,8 millions d'euros et les revenus du segment AbD se seraient élevés à 9,8 millions d'euros.

La croissance organique globale de MorphoSys a été principalement tirée par le versement de financements d'activités de recherche, de paiements de licence et de paiements d'étape des segments de développement propriétaire et de recherche en partenariat, et par l'augmentation des ventes du segment AbD Serotec.

Les charges d'exploitation pour les six premiers mois de 2009 ont augmenté de 24 pour cent, atteignant 31,3 millions d'euros (1er semestre 2008 : 25,3 millions d'euros). L'évolution des charges d'exploitation est principalement due à un investissement plus important en recherche et développement, en hausse de 56 pour cent à 18 millions d'euros (1er semestre 2008 : 11,5 millions d'euros).

Les charges d'exploitation de la recherche réalisée en partenariat ont été de 10,1 millions d'euros, et les charges d'exploitations du développement propriétaire ont atteint quant à elles 8,5 millions d'euros. Au sein du segment de développement propriétaire, ces coûts, d'un montant de 7,8 millions d'euros (1er semestre 2008 : 2 millions d'euros), ont été engagés pour le développement des produits propriétaires de la société.

Les frais administratifs et généraux ont atteint 10 millions d'euros (1er semestre 2008 : 10,2 millions d'euros). Le coût des marchandises vendues (COGS) a baissé à 3,3 millions d'euros (1er semestre 2008 : 3,5 millions d'euros). Les provisions pour dépréciation sont incluses dans le coût des marchandises vendues, les frais généraux et administratifs et les dépenses de R&D pour un montant de 0,8 million d'euros (1er semestre 2008 : 0,6 million d'euros).

Le résultat d'exploitation pour les six premiers mois de l'année a atteint 6,6 millions d'euros (1er semestre 2008 : 8 millions d'euros). Le segment de recherche en partenariat montre un résultat d'exploitation de 18 millions d'euros (1er semestre 2008 : 14,6 millions d'euros), tandis que le segment de développement propriétaire a montré une perte de 8 millions d'euros (1er semestre 2008 : perte de 2,5 millions d'euros).

Le segment d'anticorps de diagnostic et de recherche AbD affiche un résultat d'exploitation de 1,1 million d'euros (1er semestre 2008 : 0,2 million d'euros). Les coûts non attribués pour le 1er semestre 2009 ont représenté 4,4 millions d'euros (1er semestre 2008 : 4,2 millions d'euros).

Pour les six premiers mois de 2009, le résultat hors exploitation (hors impôts) a représenté 1,1 million d'euros (1er semestre 2008 : 1,1 million d'euros). Le bénéfice avant impôts est de 7,7 millions d'euros (1er semestre 2008 : 9,1 millions d'euros). Pour les six premiers mois de 2009, la charge d'impôt de l'exercice de MorphoSys était de 2,7 millions d'euros (1er semestre 2008 : 2,8 millions d'euros).

Le bénéfice net du premier semestre 2009 a atteint 5 millions d'euros par rapport à un bénéfice net de 6,3 millions d'euros au cours de la même période l'an dernier. Le résultat dilué par action pour les six premiers mois de 2009 est de 0,22 euro (1er semestre 2008 : résultat dilué par action de 0,28 euro).

Au 30 juin 2009, MorphoSys disposait de 144,1 millions d'euros de trésorerie et de titres négociables, contre 137,9 millions d'euros au 31 décembre 2008. Les rentrées de trésorerie issues des opérations des six premiers mois de 2009 représentent 6,6 millions d'euros (1er semestre 2008 : rentrées de trésoreries de 18 millions d'euros). Le nombre d'actions émises au 30 juin 2009 était de 22 492 287 contre 22 478 787 au 31 décembre 2008.

Prévisions financières pour 2009 :

MorphoSys confirme à nouveau ses prévisions financières pour 2009, comme annoncé en février 2009. La société prévoit un revenu global de 80 à 85 millions d'euros. De plus, MorphoSys pense atteindre un résultat d'exploitation compris entre 8 à 11 millions d'euros. En lien avec ses plans d'expansion des investissements dans le développement de technologies et de produits pour un montant compris entre 18 et 20 millions d'euros, contre 7,7 millions l'année précédente.

MorphoSys organise une conférence téléphonique à 14h aujourd'hui (13h GMT, 8h EDT) pour présenter ses résultats semestriels 2009 et les derniers développements en cours.

Pour accéder à la conférence téléphonique (en mode écoute uniquement) :

Allemagne : +49 (0) 69 710 49 1462

Royaume-Uni : +44 (0) 1212 604 860

Etats-Unis : +1 (1) 866 347 1957

Merci de composer ce numéro 10 minutes avant le début de la conférence.

Une rediffusion audio de la conférence sera disponible environ deux heures après la fin de la conférence sur http://www.morphosys.com.

Recherches associées à Biotechnologie blanche

Devis groupés (0)