Mauna Kea Technologies annonce la publication d'une nouvelle étude scientifique confirmant l'intérêt de l'utilisation du Cellvizio® dans le suivi du cancer colorectal

dimanche 11 décembre 2011

Description :


3ème cancer le plus fréquent en France
2ème cause de décès par cancer en France

Les derniers résultats de cete étude démontrent que le Cellvizio augmente de façon signifcatve la sensibilité de la détecton de tssus cancéreux après une résecton par voie endoscopique. En comparaison avec une endoscopie seule, l'associaton du Cellvizio (ECM) avec la Chromoendoscopie Virtuelle (CEV), permet de :

réduire le nombre d'analyses histologiques (analyses au microscope des tssus après biopsies),
décider avec précision, pendant l'interventon endoscopique, de traiter à nouveau ou non le patent,
épargner une coloscopie supplémentaire grâce à un traitement réalisé au cours de l'endoscopie évitant ainsi des procédures répétées et inutles.

Cete étude multcentrique menée à l'initatve de la Mayo Clinic (insttuton académique américaine -Etat de Floride, Etats-Unis, reconnue mondialement pour son excellence scientfque et médicale) et réalisée dans 3 centres incluant le CHU de Nantes, France, a inclus 92 patents et évalué 129 cicatrices de résectons au cours d'une coloscopie haute résoluton. Cete étude comparatve et prospectve a été réalisée en aveugle utlisant l'ECM et la CEV pour détecter des tssus cancéreux résiduels au niveau de la cicatrice d'une résecton antérieure. Ses résultats ont été publiés dans Gastrointestnal Endoscopy (GIE).

« Ces nouvelles données cliniques positves viennent compléter de nombreuses publicatons déjà parues dans des revues scientfques de très haut niveau, dont 30 ces derniers mois. Les résultats de cete étude sont prometeurs et confrment, à nouveau, que Cellvizio est un dispositf d'imagerie médicale de grande fabilité facilitant le diagnostc, le suivi et la prise en charge du patent en temps réel . La technologie contnue à progresser dans le domaine de la gastro-entérologie, ainsi que dans de nouvelles indicatons comme la pneumologie, l'urologie, et les kystes du pancréas », souligne Dr. Emmanuel Coron, Insttut des Maladies de l'Appareil Digestf, CHU de Nantes, France.

Le cancer colorectal est considéré comme une priorité natonale depuis 2009. Une campagne de dépistage s'inscrivant dans le cadre du Plan cancer 2009-2013 a été lancée en mars dernier auprès des 50-74 ans.

1. Shahid, M. W., et al. (2011). Diagnostc accuracy of probe-based confocal laser endomicroscopy in detectng residual colorectal neoplasia afer EMR: a prospectve study. Gastrointest Endosc, Epub ahead of print. http://www.giejournal.org/artcle/S0016-5107(11)02106-7/abstract

Le cancer colorectal (source : Insttut Natonal du Cancer) Le cancer colorectal est une tumeur maligne de la muqueuse du colon ou du rectum . Le colon et le rectum consttuent la dernière parte du tube digestf, appelée aussi gros intestn. On estme que 60 à 80 % des cancers colorectaux se développent à partr d'une tumeur bénigne, appelée polype ou adénome. Avec le temps, certains adénomes peuvent grossir et dégénérer. On estme ainsi que sur 1 000 adénomes, 100 at­teindront une taille de 1 cm et 25 deviendront des cancers, la séquence adénome-cancer durant en moyenne une dizaine d'années.

Le cancer colorectal est aujourd'hui en France, avec près de 40 000 nouveaux cas estmés en 2010, le 3ème cancer le plus fréquent derrière le cancer de la prostate (71 500 nouveaux cas) et le cancer du sein (52 500). 53 % des cancers du colon surviennent chez l'homme. Par ailleurs, le cancer colorectal consttue, avec environ 17 400 décès estmés en 2010, la deuxième cause de décès par cancer en France après le cancer du poumon. Le cancer colorectal évolue souvent, dans un premier temps, sans symptôme ou signe avant-coureur. Il est, de ce fait, parfois diagnostqué tardivement et nécessite alors des traitements lourds.

Actualités populairesVoir tous les articles

Devis groupés (0)