Le retour de la momie (avec Sciencetips)

InfoWeb Marketplace

mardi 4 février 2020Description
Aujourd'hui : "Le retour de la momie" Où l’on découvre une maladie bien plus vieille que prévu... 2011, Égypte. Une foule de scientifiques se presse au chevet de la princesse Ahmose Meryet Amon. Du moins de sa momie. Décédée il y a près de 3 500 ans, à l’âge de 40 ans, la princesse surnommée "l’enfant de la Lune, bien-aimée du Dieu Amon" fait l’objet d’une étude un peu particulière. Les scientifiques s’intéressent à… ses vaisseaux sanguins. Plus spécifiquement, aux dépôts de graisse présents sur les parois de ses artères : on parle de "plaques d’athérome". Et la princesse égyptienne n’était pas la seule à en avoir, loin de là. Parmi les 44 momies examinées par les scientifiques, près de la moitié présentaient des dépôts ! Aujourd’hui, on estime que c’est le cas de la quasi-totalité des adultes des pays développés. En cause ? La sédentarité, le tabagisme, l’âge et une nourriture trop riche en graisses (le fameux "mauvais cholestérol"). Tant que le dépôt de graisse reste petit, ce n’est pas très grave. Le début des ennuis commence quand il devient trop gros, ou trop étendu. On parle alors d’athérosclérose. Ces ennuis peuvent se manifester de plusieurs façons. Les dépôts de graisses peuvent finir par obstruer partiellement (voire totalement) les vaisseaux, gênant ainsi la circulation sanguine. Exactement comme un bouchon de cheveux peut boucher les canalisations et empêcher l’eau de la douche de s’évacuer ! Ils peuvent aussi abîmer la paroi des artères, les fragilisant parfois jusqu’à la rupture. Il arrive également que ces plaques se détachent et se retrouvent emportées par la circulation sanguine. Elles peuvent alors bloquer les vaisseaux qui alimentent le cœur (c’est la crise cardiaque), ou le cerveau (c’est l’accident vasculaire cérébral, ou AVC). C’est sans doute ce qui aurait tué la princesse Ahmose Meryet Amon : une nourriture trop riche (viande grasse, gâteaux...), possiblement couplée à une prédisposition génétique (comme de l'hypercholestérolémie familiale). Comme quoi, à l’époque déjà, manger sainement et faire du sport pouvait sauver des vies ! Pour en savoir plus : Comme la momie d'Ahmose Meryet Amon le prouve, les femmes ont aussi des problèmes cardiovasculaires. Cependant, elles sont moins souvent diagnostiquées que les hommes, et sont aussi moins sensibilisées ! Pour essayer de faire bouger les choses, l'Inserm organise la conférence Santé en Questions : "Le cœur des femmes et des hommes, quelles différences ?", le 6 février 2020 à la Cité des Sciences ! ? https://www.inserm.fr/actualites-et-evenements/actualites/conference-coeur-femmes-et-hommes-quelles-differences et pour en savoir plus sur l'athérosclérose ? http://bit.ly/2vDKZgL Une coproduction Sciencetips et Inserm Animation : Loïc Kessler Voix : Douglas Antonio Texte : Estelle Rünneburger et Charlotte Pallud

Recherches associées à Biotechnologie blanche

Devis groupés (0)