Le CIT est l'un des rares CRO en Europe à disposer d'un département dédié à la reprotoxicologie, avec une équipe importante et expérimentée. Cette nomination vient répondre aux exigences

InfoWeb Marketplace

Le CIT est l'un des rares CRO en Europe à disposer d'un département dédié à la reprotoxicologie, avec une équipe importante et expérimentée. Cette nomination vient répondre aux exigences
mardi 8 février 2011Description
Le CIT est l'un des rares CRO en Europe à disposer d'un département dédié à la reprotoxicologie, avec une équipe importante et expérimentée. Cette nomination vient répondre aux exigences croissantes des clients du CIT.

Le CIT, un laboratoire français indépendant de recherche non-clinique sous contrat, annonce aujourd'hui la nomination du Dr. François Spézia au poste de responsable du département de toxicologie de la reproduction. Cette nomination vient répondre à la demande croissante des clients du CIT pour les études de reprotoxicologie, qui représentaient 10 pour cent du chiffre d'affaires de la société en 2010, en augmentation de 25 pour cent par rapport à 2009.

Le CIT est l'un des quelques CRO en Europe à disposer d'une équipe technique spécifiquement dédiée à la toxicologie de la reproduction. Cette équipe comprend 11 collaborateurs spécialistes très expérimentés qui ont mené 183 études de reprotoxicologie depuis 2005.

« Nous sommes ravis d'accueillir le Dr. François Spézia à la tête du département de reprotoxicologie car son expertise est reconnue chez les spécialistes de ce domaine en Europe », souligne Sophie Baratte, Directrice Générale du CIT. « François dispose d'une expérience de plus de vingt années, acquise pour l'essentiel dans l'industrie pharmaceutique, et qui va constituer un apport significatif au service des programmes de développement de nos clients. »

Le Dr. François Spézia, 49 ans, est titulaire d'un doctorat en toxicologie fondamentale et appliquée (PhD) de l'Université de Paris (1990) portant sur l'évaluation des différences inter-espèces en tératologie.

Il a ensuite rejoint les laboratoires Hoecht Marion Roussel, puis Pfizer comme toxicologue de la reproduction, avant de travailler pour Novexel et plus récemment Chanel dans des fonctions plus généralistes. Au cours de sa carrière, François a mis en place et validé plusieurs modèles in vitro et in vivo pour l'évaluation des effets adverses sur les fonctions de la reproduction (e.g. embryotoxicité, fertilité).

Il a participé à l'élaboration d'un glossaire international de terminologie des anomalies du développement chez l'animal de laboratoire. Il dispose d'une accréditation ERT (European Registered Toxicologist).

« Je suis très heureux de rejoindre le CIT à un moment où l'évaluation du potentiel toxique sur les fonctions de reproduction des médicaments, notamment des biomédicaments, et des produits chimiques (programme REACH), demande une expertise toute particulière et intégrée de l'évaluation du risque » conclut le Dr. François Spézia.

Recherches associées à Biotechnologie blanche

Devis groupés (0)