Hybrigenics : Un inhibiteur spécifique d¹USP7 est cytotoxique in vitro pour des cellules de leucémie lymphoïde chronique

vendredi 28 octobre 2011

Description :

Le Pr. Stankovic, de l'Université de Birmingham, présente des résultats in vitro sur l'USP7, HBX 19,818 et des cellules de LLC au 14e Workshop International sur la LLC, à Houston, Texas

Paris, le 28 octobre 2011 - Hybrigenics (ALHYG), société biopharmaceutique cotée sur le marché Alternext (NYSE-Euronext) de Paris, focalisée dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments contre les maladies prolifératives, annonce aujourd'hui la présentation par le Professeur Tatjana Stankovic, de l'Université de Birmingham (Royaume-Uni) « School of Cancer Sciences », du lien entre la protéase spécifique de l'ubiquitine n°7 (USP7) et la leucémie lymphoïde chronique (LLC). Son groupe de recherche a également mis en évidence les propriétés cytotoxiques de l'HBX 19,818, un inhibiteur spécifique d'USP7, découvert par Hybrigenics, sur des cellules de LLC en culture in vitro. L'ensemble de ces résultats est présenté par le Pr. Stankovic au 14e workshop international sur la LLC, qui se tient du 28 au 30 octobre 2011, à Houston, au Texas.

Sur un échantillon de 25 tumeurs primaires de LLC, les niveaux d'expression d'USP7 ont été trouvés supérieurs dans toutes les cellules tumorales par rapport à ceux mesurés dans les cellules témoins mononucléées non-tumorales du sang. Des cellules de LLC de 18 patients ont été mises en cultures primaires et traitées in vitro par HBX 19,818. Quatre lignées immortalisées de LLC ont également été soumises au traitement in vitro par HBX 19,818. Cet inhibiteur spécifique d'USP7 d'Hybrigenics a significativement diminué le nombre de cellules de toutes les cultures primaires et lignées cellulaires de LLC à des concentrations qui n'ont pas altéré de façon significative la viabilité des cellules mononucléées non-tumorales de sang périphérique.

« Les résultats du Professeur Stankovic sont encourageants. Ils suggèrent l'implication de l'USP7 dans la régulation de la prolifération des globules blancs du sang. Cette indication préliminaire que notre inhibiteur spécifique d'USP7 pourrait jouer un rôle thérapeutique est prometteuse, et mérite plus ample confirmation, » commente Frédéric Colland, directeur de la recherche chez Hybrigenics.

Actualités populairesVoir tous les articles

Devis groupés (0)