Cytheris lève 12 millions d'euros lors d'un 4e tour de table

InfoWeb Marketplace

Cytheris lève 12 millions d'euros lors d'un 4e tour de table
lundi 7 juin 2010Description
Cytheris SA, société biopharmaceutique spécialisée dans l'immuno-modulation, annonce aujourd'hui avoir levé 12 millions d'euros lors d'un 4e tour de table. Un nouvel investisseur, CDC Entreprises (France), a participé au tour pour le compte du FSI (Fond Stratégique d'Investissement), aux côtés des investisseurs historiques : Bioam Gestion (France), la Caisse de dépôt et placement du Québec (Canada), CDC Innovation (France), Crédit Agricole Private Equity (France), et Forbion Capital Partners (Pays-Bas). Jones Day Paris a conseillé la société pour ce tour.

Avec l'entrée au capital de CDC Entreprises, Marie-Laure Garrigues, Directrice d'investissements chez CDC Entreprises, rejoint le conseil d'administration de Cytheris en tant que censeur.

« Cytheris a mis en place une équipe remarquable qui développe de nouvelles approches en immunothérapie, l'un des domaines les plus intéressants aujourd'hui en termes de recherche médicale, » souligne Mme Garrigues. « Nous sommes enchantés de pouvoir soutenir financièrement la société dans des domaines aussi critiques que l'infection VIH, les hépatites ou le cancer. »

Les sommes versées seront utilisées pour accélérer le développement des programmes cliniques de l'IL-7 dans ces trois pathologies.
« Nous sommes ravis d'accueillir CDC Entreprises parmi nos investisseurs, en la personne de Marie-Laure Garrigues, censeur au conseil d'administration. Nous sommes particulièrement reconnaissants à nos investisseurs historiques pour leur soutien renouvelé, » indique Michel Morre, Président Directeur Général de Cytheris. « Ce financement nous apporte les ressources nécessaires pour progresser rapidement dans nos essais cliniques du CYT107, et particulièrement sur les marchés du VIH et de l'hépatite. »

« Après avoir démontré la qualité de la reconstitution immunitaire engendrée par l'IL-7 chez la plupart des patients de nos études VIH, nous concentrons désormais nos recherches sur l'administration de cycles répétés d'IL-7 pour induire une reconstitution immunitaire stable, voire définitive, » ajoute le Dr. Michel Morre. « Dans le même temps, nos études dans les infections par le VHC et le VHB visent à prouver que l'IL-7 induit une production de lymphocytes T antiviraux spécifiques, qui peuvent offrir une protection à long terme. »

A propos de l'Interleukine-7 (CYT107)
L'Interleukine-7 recombinante humaine (r-hIL-7) est un immuno-modulateur vital pour la récupération et l'amélioration des taux de lymphocytes T. En tant que facteur de croissance et cytokine sécrétée par la moelle ou les cellules stromales thymiques et autres cellules épithéliales, l'IL-7 a un effet stimulant important et parfois non-redondant sur le développement des lymphocytes T, sur la thymopoïèse et, en aval du thymus, sur l'homéostase des cellules T périphériques.

Des essais cliniques conduits sur plus de 140 patients en Europe, en Amérique du Nord et à Taiwan ont permis de démontrer le profil de sécurité et de tolérance constant de l'IL-7, ainsi que son fort potentiel pour augmenter et protéger les lymphocytes T CD4+ et CD8+ dans différentes pathologies.

Cytheris mène actuellement plusieurs essais cliniques internationaux de l'IL-7 dans le VIH, le VHC, le VHB, dans la lymphocytopénie CD4 idiopathique (essai financé par le NIAID/NIH) et dans le cancer. Dans ce dernier domaine, Cytheris mène un essai parrainé par le NCI/NIH sur l'IL-7 utilisé en soutien d'une vaccination par des cellules dendritiques dans une étude pilote de vaccination tumorale chez des enfants, ainsi qu'un essai destiné à faire remonter les stocks de CD4+ et de CD8+ chez des patients ayant subi une greffe de moelle osseuse ou de cellules souches sanguines déplétées en lymphocytes T (essai mené au Memorial Sloan Kettering Cancer Center à New York, aux Etats-Unis).

Recherches associées à Biotechnologie blanche

Devis groupés (0)