Biogen Idec fournit un bilan de son activité lors d'une réunion avec les investisseurs

InfoWeb Marketplace

Biogen Idec fournit un bilan de son activité lors d'une réunion avec les investisseurs
mercredi 12 janvier 2011Description

Lors d'une présentation prévue ce jour devant des investisseurs dans le cadre de la 29e conférence annuelle sur la santé organisée par J.P. Morgan, George Scangos, Ph.D., directeur général de Biogen Idec (NASDAQ : BIIB), évoquera les progrès réalisés par la société dans le cadre de sa structure de croissance et fournira des détails sur les étapes anticipées en 2011 et au-delà.

Le Dr Scangos s'exprimera aujourd'hui à 15h30 (HNP. Une diffusion sur le web de ses commentaires et une présentation des diapositives correspondantes seront disponibles dans la section consacrée aux investisseurs du site www.biogenidec.com.

«Les fondamentaux commerciaux de Biogen Idec sont forts - et nous nous appuyons sur ces forces pour transformer la société en 2011 et au-delà»

« Les fondamentaux commerciaux de Biogen Idec sont forts - et nous nous appuyons sur ces forces pour transformer la société en 2011 et au-delà », a déclaré le Dr Scangos. « Depuis l'annonce de notre structure de croissance en novembre, nous avons recruté deux responsables de haut niveau pour diriger la R&D et le développement d'entreprise, marquant ainsi la mise en place d'une excellente équipe de direction.

Nous avons déposé auprès des organismes de régulation américain et européen des demandes d'autorisation de mise à jour de l'étiquetage de TYSABRI avec des informations relatives au statut des anticorps anti-JCV, une étape importante dans nos efforts en vue d'aider les patients à évaluer leur profil individuel risque / bénéfice.

Nous avons acquis trois programmes de médicaments pour le traitement des maladies neurodégénératives au stade précoce, faisant progresser notre pipeline neurologique pour des maladies telles que la maladie de Parkinson, la maladie d'Alzheimer, la maladie de Lou Gehrig ou la sclérose latérale amyotrophique (SLA).

Par ailleurs, avec des données concernant deux programmes sur la sclérose en plaques (SEP) à un stade avancé et le démarrage d'un essai de phase III pour la SLA prévu pour 2011, Biogen Idec se trouve face à des opportunités enthousiasmantes ».

Progrès réalisés dans le cadre de la structure de croissance
Une transformation de Biogen Idec est en cours alors que la société fait état de progrès réalisés dans le cadre de sa nouvelle structure de croissance; on peut citer notamment :

* L'embauche de grands talents pour diriger le département R&D avec la nomination de Douglas E. Williams, Ph.D., qui apporte plus de 20 années d'expérience scientifique et de leadership dans des sociétés de biotechnologie, puisqu'il a assuré en dernier la fonction de directeur général de Zymogenetics et a précédemment dirigé le département Recherche d'Immunex Corp., où il a joué un rôle essentiel dans la découverte et le développement de l'Enbrel.

* La réorganisation du développement commercial, du développement de nouvelles entreprises, de la stratégie d'entreprise et de la gestion de programmes dans un groupe cohésif, ainsi que la nomination de Steven H. Holtzman, président et ancien directeur général d'Infinity Pharmaceuticals au poste nouvellement créé de vice-président directeur du développement d'entreprise.

* Le dépôt auprès de la FDA américaine et de l'Agence européenne du médicament d'une autorisation de mise à jour de l'étiquetage de TYSABRI® (natalizumab) afin d'inclure le statut d'anticorps anti-JVC comme facteur supplémentaire pour aider à classer le risque de leucoencéphalopathie multifocale progressive chez les patients sous TYSABRI.

* Une poursuite de l'expansion de l'utilisation de TYSABRI aux États-Unis et à l'étranger. D'après les données dont dispose la société par l'intermédiaire du programme de prescription TOUCH® et d'autres sources tierces à la fin décembre 2010, Biogen Idec estime qu'environ 56 600 patients atteints de SEP étaient sous traitement commercial et clinique au TYSABRI dans le monde, soit une progression de 1 700 patients au quatrième trimestre et de 8 200 patients en 2010.

Ce chiffre inclut environ 27 600 patients sous traitement disponible commercialement aux États-Unis, environ 28 400 patients sous traitement disponible commercialement dans le reste du monde et environ 600 patients en essai clinique.

* L'acquisition de trois programmes prometteurs au stade précoce auprès de Neurimmune, ciblant des maladies neurodégénératives dont les maladies de Parkinson et d'Alzheimer et la sclérose latérale amyotrophique (SLA), qui complètent l'accord de licence exclusive signé début 2010 avec Knopp Neurosciences pour le dexpramipexole, un médicament candidat pour le traitement de la SLA au stade avancé.

* Le démarrage d'un essai d'homologation mondial pour la protéine de fusion Fc-facteur VIII recombinante à action prolongée (rFVIIIFc) de la société sur des patients atteints d'hémophile A et traités précédemment.

Principaux progrès dans le pipeline anticipés pour 2011

Biogen Idec continue de travailler pour atteindre son objectif de lancer cinq nouveaux produits d'ici 2015. Parmi les principaux événements dans le pipeline anticipés pour 2011, on peut citer :

* Le dexpramipexole, pour le traitement de la SLA, devrait passer aux essais de phase III.

* Le BG-12, le médicament candidat oral de Biogen Idec pour la traitement de la SEP au stade avancé, devrait recevoir des résultats de ses essais DEFINE et CONFIRM de phase III.

* Le daclizumab, un médicament candidat pour le traitement de la sclérose en plaques rémittente, devrait également recevoir des résultats de son essai d'homologation SELECT de phase IIb.

À propos de TYSABRI

TYSABRI est un traitement homologué dans plus de 45 pays. Il est approuvé pour les formes récurrentes de sclérose en plaques (SEP) aux États-Unis et de SEP récurrente-rémittente dans l'Union européenne. TYSABRI a permis de faire progresser le traitement des patients atteints de SEP, grâce à son efficacité solide et établie.

Il a été prouvé que TYSABRI réduit les poussées actives de la maladie, tout en ralentissant la progression de l'invalidité physique. Les données de l'essai AFFIRM de phase III, publiées dans le New England Journal of Medicine, ont montré qu'après deux ans, le traitement par TYSABRI a abouti à une réduction relative de 67 % (0,22 contre 0,67, p < 0,001) du taux de rechute annualisé par rapport à un placebo et a diminué le risque relatif de progression de l'invalidité physique de 42 % (17 % contre 29 %, p < 0,001).

À l'issue d'une étude séparée portant sur deux ans, plus de six patients sur 10 traités par TYSABRI n'avaient connu absolument aucune poussée de la maladie. Dans la même étude, plus de 8 patients sur 10 traités par TYSABRI n'ont connu aucune progression de l'invalidité physique.

TYSABRI augmente le risque de leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP), une infection virale opportuniste du cerveau qui aboutit généralement au décès ou à une invalidité grave. Le risque de contracter la LEMP s'accroît proportionnellement à la durée du traitement et chez les patients traités par immunosuppresseur préalablement au traitement par TYSABRI.

Les données au-delà de trois années de traitement sont limitées. Parmi les autres effets indésirables graves associés au TYSABRI, on a constaté des réactions d'hypersensibilité (p. ex., des chocs anaphylactiques) et des infections, notamment des infections opportunistes et autres infections atypiques. Des troubles du foie cliniquement significatifs ont été signalés chez des patients traités par TYSABRI lors de la phase de pharmacovigilance après mise sur le marché.

Parmi les effets indésirables fréquemment signalés chez les patients atteints de SEP et traités par TYSABRI figurent les céphalées, la fatigue, les réactions liées à la perfusion, les infections des voies urinaires, les douleurs au niveau des articulations et des membres, et les éruptions cutanées.

TYSABRI est commercialisé conjointement par Biogen Idec Inc. et Elan Corporation, plc. Pour de plus amples informations au sujet de TYSABRI, veuillez vous rendre sur www.tysabri.com, www.biogenidec.com ou www.elan.com, ou appeler le 1-800-456-2255.

Recherches associées à Biotechnologie blanche

Devis groupés (0)