Ariana(R) Pharma collabore avec Bio-Rad, l'Inserm et l'Hôpital Beaujon

Ariana(R) Pharma

Ariana(R) Pharma collabore avec Bio-Rad, l'Inserm et l'Hôpital Beaujon
lundi 22 novembre 2010Description

Le projet Hepachronix va mettre en commun l'expertise de ces organismes afin de développer et de commercialiser un kit de diagnostic in vitro de l'hépatite chronique virale

Ariana(R) Pharma, fournisseur de logiciel et de services d'aide à la décision pour l'optimisation de la recherche et le développement de médicaments, annonce aujourd'hui sa participation à un programme visant à améliorer le diagnostic et le pronostic de l'hépatite chronique.

Ariana(R) Pharma collabore avec le centre d'excellence sur l'hépatite virale de l'AP-HP (Hôpital Beaujon) et de l'Inserm, ainsi qu'avec la société Bio-Rad France, afin d'appliquer sa technologie à la découverte de nouveaux biomarqueurs. Le projet Hepachronix met en commun l'expertise de ces différents organismes pour identifier, développer et commercialiser de nouveaux outils de diagnostic précoce de la fibrose et de pronostic de réponse au traitement. Bio-Rad, société spécialisée dans le diagnostic, va piloter ce projet de trois ans.

Hepachronix vise à approfondir la compréhension des processus par lesquels la fibrose hépatique (chez les patients infectés par le VHC) évolue depuis un stade précoce et modéré vers des maladies graves du foie comme la cirrhose ou le carcinome hépatique. Le diagnostic des patients à un stade précoce de la fibrose est essentiel pour pouvoir les traiter le plus tôt possible. Cependant, près de 40 pour cent des patients infectés par le VHC ne répondent pas au traitement antiviral standard. Le projet Hepachronix vise donc à développer des biomarqueurs supplémentaires pour caractériser le statut de répondeur des patients et adapter le traitement en conséquence.

« Nous sommes heureux d'apporter notre expertise et d'appliquer notre technologie KEM(R) au diagnostic et au pronostic de l'hépatite qui affecte de façon chronique plusieurs centaines de millions de patients dans le monde, » indique Mohammad Afshar, le PDG d'Ariana(R) Pharma. « L'identification et la validation de nouvelles séries de biomarqueurs va permettre d'améliorer le diagnostic et le traitement de ce problème majeur de santé publique. »

Ariana(R) Pharma et ses partenaires ont obtenu la labellisation du pôle de compétitivité Medicen Paris Region, et un financement du FUI (Fonds Unique Interministériel) et de la région Ile-de-France et se partageront les royalties issues des ventes des réactifs de diagnostic in vitro qui seront commercialisés par les laboratoires Bio-Rad. Cette annonce met en évidence la position croissante d'Ariana(R) Pharma dans l'identification de biomarqueurs et démontre la puissance de sa plate-forme KEM(R) (Knowledge Extraction and Management) appliquée au diagnostic des maladies.

La participation d'Ariana(R) Pharma au projet Hepachronix montre également l'engagement de la société dans le domaine de l'identification et de la validation de biomarqueurs. Elle fait suite à la récente annonce de la société portant sur l'adoption de sa technologie KEM(R) par la FDA. KEM(R) sera utilisée pour compléter les outils statistiques traditionnels servant à identifier les signatures et possède la capacité de combiner les données génomiques et protéomiques avec les caractéristiques du patient pour augmenter la probabilité d'avoir un test efficace. Le système KEM(R) est capable de générer, d'évaluer et de hiérarchiser les hypothèses, de gérer les données manquantes et d'optimiser des objectifs multiples en améliorant les méthodes conventionnelles d'analyse.


Ariana(R) Pharma annonce une collaboration avec Fovea Pharmaceuticals pour analyser des données cliniques de Phase II
L'analyse systématique des données par la plate-forme d'aide à la décision KEM(R) d'Ariana(R) aidera Fovea à optimiser son design et à augmenter ainsi ses perspectives de succès

Ariana(R) Pharma, fournisseur d'outils d'aide à la décision pour l'optimisation de la recherche de médicaments, annonce aujourd'hui la signature d'un contrat de service important avec Fovea Pharmaceuticals. Selon les termes de l'accord, Ariana(R) déploie sa plate-forme d'aide à la décision KEM(R) (Knowledge Extraction and Management) pour effectuer une analyse systématique des données cliniques de Phase II de la Prednisporin(TM), une molécule développée par Fovea. Cette analyse permettra d'optimiser la conception de l'essai clinique de la molécule et de maximiser la probabilité de poursuivre son développement clinique avec succès. Les termes financiers de l'accord n'ont pas été dévoilés.

Cette collaboration est fondée sur l'utilisation de KEM Clinicals, une nouvelle version de KEM(R), la plate-forme d'aide à la décision d'Ariana(R), qui vise à aider le processus de développement clinique et la pharmacovigilance. En plus de l'analyse exhaustive et de l'optimisation du design de l'essai clinique déjà proposées par la plate-forme, KEM Clinicals permet également d'identifier le profil des patients répondeurs.

« Cette collaboration avec Fovea Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique leader en matière de maladies ophtalmiques, est très importante pour Ariana(R) Pharma car elle démontre que KEM(R) s'adresse non seulement aux grandes entreprises pharmaceutiques, mais aussi aux sociétés de biotechnologie pour les aider à accélérer et à sécuriser la conception de leurs essais cliniques, » indique Mohammad Afshar, le PDG d'Ariana(R) Pharma.

Recherches associées à Biotechnologie rouge

Devis groupés (0)